COVID-19, Infos COVID-19

Réouverture des écoles à Mimizan le 11 mai 2020, oui ou non ?!

Réouverture des écoles à Mimizan le 11 mai.

La rentrée scolaire à MIMIZAN ?!
Les parents d’élèves sont-ils tous informés officiellement du report prévisible en raison d’un manque de produits sanitaires imposés pour la réouverture ?!
Aurait-on oublié de commander du gel hydroalcoolique dont l’absence provoque ce contre temps préjudiciable à tous les Mimizannais concernés ?!

COVID-19, Infos COVID-19

Courrier à l’attention du Maire

Ci-dessous le second courrier de Daniel CORBEAUX à l’attention de Monsieur le Maire de Mimizan.

Mimizan, le 17 avril 2020

Daniel CORBEAUX, conseiller municipal,
à Monsieur le Maire de Mimizan.

Monsieur le Maire,

Le Président de la République a prolongé le confinement jusqu’au lundi 11 mai 2020. Cette date reste pour le moment un sujet de discussion entre le corps médical, le corps enseignant et l’État.
Quoiqu’il en soit, cette date, même incertaine, nous interpelle et m’amène à vous faire quelques suggestions d’aménagement de notre vie quotidienne.
Je propose que vous fassiez le nécessaire pour réinstaurer le marché du vendredi au bourg de Mimizan. Bien entendu, cela nécessite des aménagements d’installations, des restrictions organisées dans les espaces de circulation, une attention toute particulière de la police municipale sur le sujet et certainement un choix d’étals axé sur les domaines alimentaires et pourquoi pas les végétaux car nous sommes en période de plantation. Les jardins sont importants pour certains foyers qui ont des revenus modestes et ils représentent une économie substantielle.
Je propose également que vous discutiez avec les responsables du SIVOM pour ouvrir au moins la partie déchets verts de la déchetterie. En effet nous sommes en pleine période de taillage dans les jardins. Les déchets verts s’entassent et nous risquons d’avoir des dépôts sauvages en lisière de notre domaine forestier, générant alors des problèmes de salubrité publique qui font partie de vos domaines de compétences. D’ailleurs, en organisant le circuit déchetterie pour respecter les normes sanitaires, il n’y a pas de problèmes insurmontables nécessitant coute que coute la fermeture totale de ce service.
Pourriez vous également nous informer sur les décisions calendaires que vous allez prendre en matière notamment de distributions des masques certainement obligatoires pour la sortie de confinement ? Des communes ont commencé à en distribuer, d’autres les ont mis en accès libre, et la population s’interroge sur la question.
Je reconnais que l’état envoie des informations sur les ondes mais que la technique et le matériel ne suivent pas toujours… Mais le citoyen a besoin de savoir.
Je réitère notre engagement aux côtés de vos élus et de toutes les associations et organisations dans la lutte contre ce fléau mondial. Nous sommes à votre disposition pour travailler avec vous, dans la réflexion ou dans l’action, tant que cela reste dans la droite ligne du bien-être et des intérêts de nos concitoyens.
Recevez je vous prie, Monsieur le Maire, l’assurance de mes sincères salutations.

Daniel CORBEAUX
Conseiller municipal

Infos COVID-19

jeveuxaider.gouv.fr

COVID-19 : dans les Landes, 370 volontaires inscrits dans la réserve civique jeveuxaider.gouv.fr

Pour faire face collectivement à la crise sanitaire du COVID-19, le président de la République a appelé les Français à « inventer de nouvelles solidarités ». Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise, le Gouvernement a lancé la “Réserve civique-Covid 19” à travers la plateforme jeveuxaider.gouv.fr

Info recueillie sur le site de la Préfecture des Landes :

http://www.landes.gouv.fr/covid-19-dans-les-landes-370-volontaires-inscrits-a5862.html

COVID-19, Infos COVID-19

Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Mimizan

Monsieur le Maire,

OÙ ÊTES-VOUS ?

Nous sommes dans une tempête sanitaire très grave. Dans ce genre de situation, il est d’usage de voir le capitaine du navire à la barre et mener son équipage.
Les administrés ont besoin de voir et entendre le “chef du village” pour les informer, les rassurer, leur donner les consignes pour la bonne attitude, le bon comportement. La sécurité des citoyens est le rôle premier du Maire, et la sécurité sanitaire en fait partie.
Les habitants de Mimizan souffrent d’un manque d’information et ne trouvent pas la présence et le soutien qu’ils sont en droit d’exiger de leurs élus. Certes, la prudence est de mise, elle s’impose à tout un chacun mais l’État, que vous représentez, se doit d’être présent en toute circonstance.
Les seules informations que nous trouvons sont celles relayées par les sites électoraux des uns et des autres. Si nous interpelons votre dauphin sur l’information, il nous répond…Citykomi !! Ce n’est pas la réponse que nous attendons ! C’est un minimum, mais ce n’est pas suffisant.
Les informations sur panneau d’affichage ?… La situation du moment ne peut pas se traiter par de rares communiqués sur des affichages publics inaccessibles à une population confinée par la loi.
Cela va à l’encontre des règles majeures en période de crise, ou l’information doit être centralisée à la fois pour ne pas être déformée mais également pour être judicieusement relayée. Vous êtes Le garant de ce qui est annoncé à vos administrés. Vous êtes le langage officiel. Vous représentez l’État.
Les administrés doivent pouvoir s’informer au moins sur le site de la Ville, qui doit être “Le” site officiel d’informations.
Ce n’est pas le cas, au moins au moment ou j’écris cette lettre, car le site de Mimizan fait mine de “peau de chagrin” sur le sujet COVID-19.
L’arrêté municipal du 19 mars interdisant un certain nombre d’accès à Mimizan, n’y est même pas en ligne ! Vous auriez pu utiliser cet outil vidéo de “La M” pour communiquer sur un journal hebdomadaire d’informations vidéo, faire apparaître l’association “Caf & Com” pour parler de leurs besoins, faire parler le Directeur de l’EHPAD pour rassurer sur la situation de son établissement, faire un point sanitaire avec un médecin, etc… et plein d’autres possibilités.
Existe-t-il un embryon de cellule de crise au sein de la Mairie ? Personne ne le sait. Même en période de confinement, dans les institutions, une cellule est mise sur pied, à minima, dans les conditions de sécurité sanitaire adéquates, pour gérer, diriger, coordonner, réagir sur l’évènement et prévoir, anticiper l’avenir.
Votre premier adjoint s’était bien gaussé lorsqu’en réunion publique j’avais évoqué les Plans Communaux de Sauvegarde (PCS). S’ils avaient été suivis correctement, nous aurions aujourd’hui des référents qui pourraient relayer les informations entre leur quartier et la municipalité.
Où étaient, la semaine dernière, les policiers municipaux dont la mission essentielle est le contact quotidien avec la population ?  Au moment où votre premier adjoint, profitant illégalement de son site de campagne électorale, annonce l’arrivée de huit gendarmes supplémentaires en renfort à la brigade de gendarmerie de Mimizan, nos policiers municipaux étaient, semble-t-il, en astreinte à domicile ? N’y a-t-il pas là une erreur de posture ?
Vous êtes toujours à la tête d’un Conseil Municipal composé de 29 élu-e-s. Vous ne les contactez pas ! Vous prenez vos décisions unilatéralement. Vous ne leur parlez pas des incidences à venir… sur le budget de la commune qui n’a toujours pas été voté … sur les dispositions à prendre pour l’arrivée de la saison estivale et l’inquiétude des commerçants… sur le fait que les élections municipales du deuxième tour sont incertaines…etc…
Vous devez gérer la situation de l’instant mais vous devez aussi anticiper sur l’avenir, c’est votre responsabilité d’édile. Vous ne pouvez pas y manquer, et nous, les élus du Conseil Municipal, nous devons prendre notre part de responsabilité dans la prise de décisions.

Montrez-vous Monsieur le Maire, les Mimizannais en ont besoin.

Nous, les Mimizannais, nous attendons de vous une présence décisionnelle, pour nous rassurer et nous offrir une communication digne de ce nom quand le doute s’installe progressivement dans tous les esprits.

Daniel Corbeaux

COVID-19, Infos COVID-19

SOLIDARITÉ COVID-19

SOYONS SOLIDAIRES !

Encore une fois, notre manque d’expérience politicienne nous fait défaut.. quand nous parlons d’entraide, on nous répond “racolage électoral”… si on ne parle pas d’entraide, on nous rétorque que pour des personnes qui veulent être élues, on ne fait rien pour aider …? Et les chiens aboyeurs d’une certaine concurrence s’en donnent à cœur joie… Se plaisant à dénigrer nos intentions.

L’idée était celle-ci : chacune des trois listes dispose d’environ 30 personnes structurées et qui communiquent facilement. Cela fait un maillage organisé d’environ 90 personnes qui couvre la totalité de Mimizan. Avec un peu “d’intelligence de situation” cette “organisation” aurait permis de répondre à n’importe quelle sollicitation d’aide sur n’importe quel quartier de Mimizan. 

Je sais, et nous le faisons toutes et tous, que chacun prend soin de son voisin ou de sa voisine en difficulté. Je sais que la chaîne de l’entraide individuelle fonctionne. Nous voulions juste apporter de l’aide supplémentaire. Quant à nous accuser de racolage, c’est juste intolérable. Nous nous sommes mis à la disposition d’une association dans le plus strict anonymat pour apporter notre aide et nos quelques savoir-faire. Aujourd’hui, nous sommes fatigués des aboiements chroniques de certains abrutis qui feraient mieux de balayer devant leur porte et nous allons nous mettre sur le banc de touche. Si vous avez besoin, il suffit de nous contacter.

Daniel CORBEAUX