Brèves de campagne

Brève de campagne #13

Les Mensonges d’Arnaud – Calomnie !


Brève de campagne #12

Les Mensonges d’Arnaud – Les Histoires du Roquet Bondissant


Brève de campagne #11


Brève de campagne #10

Mimizannaises, Mimizannais, si vous trouvez au détour d’un chemin les comptes administratifs 2019 de note commune, vous pouvez les rapporter à Monsieur l’adjoint aux finances avant les élections municipales…Merci !


Brève de campagne #9

Avis de recherche

Nous avons perdu Monsieur Philippe Ginestet !

 

Brève de campagne #8

Sur Mimizan, une nouvelle définition de la végétalisation : Monsieur Christian Plantier a coupé des arbres pendant 6 ans. Pendant les 6 prochaines années, Monsieur Arnaud Bourdenx va en replanter trois fois plus.
Où ? Mystère !!!


Brève de campagne #7

Monsieur Christian Plantier pour être agréable à son poulain, Monsieur Arnaud Bourdenx va diligenter une recherche archéologique dans la ZAC du Parc d’Hiver pour retrouver les vestiges des « cabanes d’Arnaud ».

(Les personnes présentes lors de la réunion publique du 21 février dans salle de la Chapelle de la plage comprendront…)


Brève de campagne #6

Le Mimizannais est stupéfait d’entendre Monsieur A. BOURDENX, adjoint aux finances, claironner que le délégataire de la DSP (Délégation de Service Public) du Camping Municipal a déjà réalisé 6 millions d’investissement.
Il aurait été plus judicieux que l’adjoint aux finances nous précise les modalités concernant les revenus que doit encaisser la ville de Mimizan concernant cette DSP.
Nous avons pu trouver quelques indices en fouillant dans la comptabilité !

D’une part :

  • Redevance versée par le délégataire pour 2017 :                           37 911,73 €
  • Redevance versée par le délégataire pour 2018 :                           85 635,73 €
  • Prévision budget 2019 :                                                                           85 000,00 €

Cette redevance correspond à l’intéressement sur le chiffre d’affaires des campings.

D’autre part :
En 2018, la société exploitant les deux campings (la société New Aire) a payé un loyer de 143 648,87 €.
Pour le Budget 2019 il doit être du même montant.
Et devinez donc qui a fait la bonne affaire ?

D’où notre question : VOULEZ-VOUS GARDER CE CAP ?


Brève de campagne #5

L’histoire se répète de ZAC en ZAC.

1) Pour réaliser l’urbanisation de la ZAC des Hournails, la Mairie a eu recours à un prêt relais en attendant la vente des terrains. Comme certains lots avaient été vendus en crédit gratuit, il a été nécessaire de transformer le prêt relais en prêt définitif. Soit la souscription en 2011 d’un prêt de 2 916 000 € remboursable sur 25 ans au taux de 2,49%.

Mimizannaises, Mimizannais, pendant encore 17 ans vous allez rembourser 136 293,81€ par an pour la ZAC des Hournails…

2) Concernant la ZAC du Parc d’Hiver, Monsieur Ch. Plantier, maire de Mimizan, a signé en décembre 2019, l’attribution des marchés publics suivants :

Décision : 20-002 ZAC du Parc d’hiver – travaux d’aménagement, terrassement, voirie et réseaux humides pour une durée de 4 ans.

Lot 1 : Lafitte TP                          : 2 903 974,78 €

Lot 2 : CEGETP                           :     894 538,20 €

Soit un total de                      : 3 798 512,98 €

Comme dans un précédent conseil municipal certains lots ont été attribués, l’obtention d’un prêt relais devient possible et est certainement en cours.

L’histoire se répète donc de ZAC en ZAC !

Note : Le rapport de l’enquête publique concernant le défrichement n’est pas encore publié (le commissaire enquêteur avait un mois à compter de la fin de l’EP soit le 23 janvier 2020 pour le remettre en Préfecture). Mais comme pour le Casino Monsieur Ch. Plantier s’en moque et au mépris des procédures en cours continue dans son obstination.

D’où notre question : VOULEZ-VOUS GARDER CE CAP ?


 Brève de campagne #4

Échos du CASINO

À Mimizan il y a le casino et un nouveau jeu le « poker menteur » inspiré d’une idée de Mr A. BOURDENX :

« Dans vingt ans la délégation de service public rapportera 1 000 000€ à la ville de Mimizan. »

Comme dans un souci d’opacité, Mr A. BOURDENX n’a pas voulu isoler les comptes du casino, il a fallu lire à la loupe les comptes-rendus du conseil Municipal pour essayer de ramener à sa juste valeur les propos de l’adjoint aux Finances.

1) Prix de revient du Casino

Coût du Casino : 4 053 268 €

Travaux réalisés et financés par le compte de fonctionnement de la ZAC des Hournails : 937 206 €
Il s’agit :
– Des travaux d’aménagement de l’aire du casino : 208 000€
– Des travaux autour du Casino : 57 650€
– Des travaux du Sydec éclairage : 60 556€
– Des travaux espaces verts : 75 000€
– Création d’un parking public : 436 000€
– Et des imprévus : 100 000€

Certains aménagements ont été demandés par le casinotier mais l’opacité comptable n’a pas permis de les quantifier.
Coût total du Casino : (estimation) 4 990 474 €

2) Maintenant parlons financement

Deux prêts :
– L’un de 3 000 000 d’euros remboursables pendant 25 ans montant de l’annualité : 152 221,96 €

– L’autre de 2 000 000 d’euros remboursables sur 20 ans montant de l’annualité : 120 287,04 €

Soit par an, un total à rembourser pour la commune de : 272 509 €

3) Maintenant parlons des recettes pour la commune

Dans le budget de l’année 2019, le montant estimé du loyer versé par le casinotier est de 100 000 €
D’après Mr A. BOURDENX, le prélèvement sur le produit des jeux est de 50 000 € pour l’année 2019, juste assez pour couvrir les frais d’entretien du parking public du Casino.

Soit un manque à gagner de : 122 509 €

Le casinotier a gagné le jackpot !

D’où notre question : VOULEZ-VOUS GARDER CE CAP ?


Brève de campagne #3

Monsieur Arnaud BOURDENX et son tuteur Monsieur Christian PLANTIER, jaloux du succès remporté par ARTHROSETV nous ont joué le remake de « MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE » sur les terrains en face de l’EHPAD (Les dunes du Bourg Nord et ses 12 500m² de pins et de chênes).

Les « anciens » de la commune, celles et ceux qui ont Mimizan au cœur,  « les amoureux indéfectibles de Mimizan » attachés au patrimoine forestier sont bouleversés, tristes et certains en ont pleuré de dépit.

Âmes sensibles s’abstenir !

 

D’où notre question : VOULEZ-VOUS GARDER CE CAP ?


Brève de campagne #2

La promenade du bord de plage est une réussite !!

Une touriste : “C’est vrai c’est très agréable de se promener sur cette promenade ! Mais où sont les toilettes ?!”

Un mimizannais : “C’est vrai c’est une belle promenade ! Mais il aurait été plus judicieux de mettre du mobilier urbain démontable, le nettoyage après les tempêtes hivernales aurait coûté moins cher (autour de 80 000 euros)”

D’où notre question : VOULEZ-VOUS GARDER CE CAP ?


Brève de campagne #1

Mimizan et ses habitants fantômes

D’après Le bilan de mandat de Monsieur BOURDENX et de Monsieur Plantier (lire page 5 du livret de campagne)

9O% des nouvelles constructions sont des résidences principales

1 200 permis de construire ont été délivrés en 6 ans

Au vu de ces chiffres la population de notre commune aurait donc augmentée de plus de 1 000 personnes en 6 ans ?!
Or, selon l’INSEE, la population légale de Mimizan en 2014 était de 7 285 Habitants.
Toujours selon l’INSEE la population légale de Mimizan en 2019 est de 7 100 Habitants.
Soit un déficit de population de 185 Habitants.

Donc Mimizan héberge des fantômes !

D’où notre question : VOULEZ-VOUS GARDER CE CAP ?